top of page
Rechercher

Resident evil 4 remake, l’exemple par excellence du remake parfait



Je me souviens lorsqu’un pote avait pris le jeu original RE4 sur la Nintendo Gamecube en 2005 (ça ne nous rajeunit pas tout ça), on avait super aimé le jeu et l’expérience. La vue derrière l’épaule de Léon était une avancée réussie à l’époque qui contribuait beaucoup à l’immersion. J’ai récemment fini le remake récemment sorti sur PS5 et j’ai kiffé du début à la fin, mes impressions vite fait.


Dans quel pétrin je me suis encore foutu...

J’ai bouclé le jeu en environ 22 heures et il faut dire que j’ai pris mon temps pour trouver un max de trésors et faire le plus de quêtes annexes possibles. Ces nombreuses heures ont résulté sur un arsenal hyper riche et un Léon à la barre de vie boostée. Je dirais que la trame principale peut se boucler en une quinzaine d’heures si on va droit au but. Au final, c’est un excellent jeu d’horreur des japonais de Capcom, le jeu m’a fait stresser comme il se doit. Je dois cependant dire que j’ai remarqué que plus j’avançais dans l’histoire plus le côté action prenait le dessus sur l’horreur.


La fille de M. le président va en voir de toutes les couleurs

L’histoire est quasiment identique à l’original, Leon Kennedy, un membre des unités spéciales américaines, est envoyé en mission en Espagne pour retrouver Ashley la fille du président des USA. Dès le début de l’aventure, notre protagoniste se rend vite compte que les villageois ne sont pas très nets. Leon comprend rapidement que c’est une secte habitée par une force maléfique qu’il lui faudra affronter pour accomplir sa mission. L’histoire est captivante, j’ai été scotché du début à la fin!


Des combats de boss stylés

Côté gameplay, c’est du Resident Evil pur et dur, avec un gameplay assez facile à prendre en main. Je note cependant la lenteur de Leon lorsqu’il marche, il faut courir pour aller plus vite car sinon c’est vraiment lent pour avancer. L’arsenal est riche et bien diversifié avec des armes allant du simple flingue au lance-roquettes en passant par l’arbalète. À la fin du jeu, mon Leon n’aurait pas été intimidé par un GI américain tellement j’étais bien équipé. De nombreux combats de boss et énigmes sont également au rdv.


Sauver Ashely coûte que coûte

Le jeu est également bien réussi visuellement avec des décors obscurs, du gore à profusion, un vrai jeu d’horreur! L’immersion est très facilitée par les décors et sincèrement j’ai eu ma dose de stress et de sursauts.


Une rare percée de soleil

Pour finir, RE4 remake est un excellent jeu d’horreur à la sauce action. C’est pour moi l’exemple parfait du Remake de l’original qui s’est refait une beauté au goût du jour.


Pour

  • Un excellent remake de l’original

  • Une histoire de sauvetage palpitante

  • Bonne durée de vie

  • Visuellement réussi


Contre

  • Leon marche trop lentement

  • Quelques défaillances graphiques par moment


Note

17/20

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page