Rechercher

A plague tale : Innocence. En voulez-vous des rats ? En voilà !



J’ai été agréablement surpris par ce jeu d’infiltration-action produit par le studio Bordelais Asobo. J’irai même jusqu’à dire que c’est un de mes jeux de l’année 2019 (que j’ai cependant seulement pu compléter en 2020, faute de temps ;)).



Amicia et son frère Hugo
J’ai vraiment adoré l’histoire, j’ai été scotché au scénario du début à la fin

J’ai terminé l’histoire en une douzaine d’heures. Le jeu prend place à l’époque médiévale (1348-1349) et met en scène une jeune fille (Amicia) et son jeune frère malade (Hugo) dont les parents ont été assassinés dans une sanglante attaque de l’Inquisition. Les deux protagonistes, chassés par un Inquisiteur et ses hommes, sont plongés dans une quête de fuite, de guérison et de vengeance s’étalonnant sur 17 chapitres. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Sachez seulement que j’ai vraiment adoré l’histoire, j’ai été scotché au scénario du début à la fin ! L’agencement du côté obscur et gore du jeu à des aspects caractéristiques de l’enfance comme l’innocence, l’insouciance et la naïveté est un mariage très réussi.



Âmes sensibles, s'abstenir

Niveau gameplay, c’est très accessible et facile à prendre en main. La progression des compétences d’Amicia armée de sa fronde est très bien adaptée à la progression du scénario. J’ai bien aimé le mélange de stealthing (infiltration) et d’action, ça donne un rythme très intéressant. En effet, il est possible de combiner des stratégies d’infiltration à des affronts directs à la fronde contre les cruels gardes. Il est également essentiel d’interagir avec des éléments de l’environnement pour progresser au travers des gardes et des insatiables rats, oui vous avez bien lu, des RATS ! Et il y en a des tonnes et ils occupent un rôle important dans le scénario qui rappelons-le se déroule en plein milieu du 14e siècle, époque marquée par la dévastatrice pandémie de la peste notamment. Rajoutons aussi la présence de quelques énigmes vraiment agréables à achever. Au niveau de la jouabilité, j’ai eu à quelques reprises de petits problèmes de visée mais rien de réellement dérangeant.



Une cathédrale au médiéval

J’ai joué à A Plague Tale sur PS4 Pro et les graphiques sont de bonne qualité malgré quelques animations qui auraient pu être améliorées. Certains décors sont vraiment bluffants et extrêmement réussis. Somme toute, nous avons de beaux graphiques qui, combinés à une bonne bande de son, offrent au joueur une grande immersion dans cette atmosphère médiévale avec ses châteaux, ses chevaliers et ses milliard de rats !



Des graphiques vraiment bluffants
Un de mes coups de cœur des dernières années.

Pour finir, j’ai adoré ce jeu combinant de l’infiltration et de l’action. Asobo a vraiment fait du bon boulot avec un jeu facile à prendre en main, très beau à voir et une histoire racontée très intéressante qu’on prend plaisir à jouer manette en main. Un de mes coups de cœur des dernières années.



Points fort

  • Mélange infiltration action très réussi

  • Histoire immergeante du début à la fin dans une ambiance médiévale bluffante

  • Jouabilité facile à prendre en main

  • Les rats man, les rats !!!


Points faibles

  • Quelques problèmes sur certaines visées (mais rares tout de même)

  • Certaines animations patchables

  • L'IA des fois un peu bizarre


Note

17/20

16 vues0 commentaire